Les églises de la paroisse

Cathédrale Notre-Dame de l’Assomption

DSC_0001

La création du siège épiscopal de Rodez naît de la première christianisation du pays ruthène par saint Martial (fin du IIIe siècle) puis par saint Amans (milieu du Ve siècle). La construction gothique date de 1277 et se poursuit jusqu’en 1570. Après l’incendie accidentel du clocher en 1510, François d’Estaing le reconstruit de 1513 en 1526 dans le style flamboyant. Avec la messe quotidienne, c’est en la cathédrale Notre-Dame que se réunissent les grandes assemblées paroissiales et diocésaines, dont les ordinations épiscopales et presbytérales.

 

 

Chapelle de Gourgan

Construite en 1970, elle a répondu aux besoins d’un Gourganquartier en pleine construction. De style résolument moderne, elle est aujourd’hui un lieu de célébrations accueillant.

La Mouline

DSC_0592wpCette chapelle de quartier du XIXe siècle, dépendance de Saint-Amans, est devenue église paroissiale en 1960, lorsque Olemps a pris de l’extension.

Sacré-Cœur

DSC_0449Pour répondre aux besoins du quartier du Faubourg à l’identité communautaire bien marquée, l’église du Sacré-Coeur a été construite entre 1886 et 1898 en style néo-roman inspiré de l’abbatiale de Conques. C’est là qu’est célébrée la messe anticipée du dimanche (samedi soir) pour la paroisse de Rodez.

Saint-Amans

DSC_0605La première église fut construite sur l’emplacement de la sépulture de saint Amans (†440) – un site ayant connu d’autres lieux de culte depuis le IVe siècle. L’église romane du XIIe siècle fut partiellement détruite vers 1750 et remplacée par l’église actuelle en intégrant de très beaux chapiteaux romans.

Le Monastère

Le-MonastereTrès ancienne paroisse, elle était liée à un monastère de bénédictines installé au IXe siècle. C’est ce qui explique la forme à deux nefs de l’édifice.
On y trouve des peintures murales des XIVe et XVe siècles, des fonts baptismaux du XIIe siècle et un retable du XVIIIe siècle.